Eric D. Widmer

Kaufmann,V., Widmer,E. (2005). L’acquisition de la motilité au sein des familles. Etat de la question et hypothèses de recherche. Espace et Société, n° 121, 2, pp. 199-217.

Le capital de mobilité ou « motilité » est une dimension essentielle de l'insertion sociale dans les sociétés de la modernité avancée, confrontées à une multiplication des manières de se déplacer dans le temps et l'espace, donc d'assurer la coprésence des êtres ou des acteurs. Il y a actuellement choix stratégiques et distinction des mobilités là où il y avait autrefois contrainte spatiale. Partant du postulat que la motilité est un bon analyseur des logiques d'action, arbitrages et contraintes présidant à la fréquentation de l'espace, nous entendons montrer que loin d'être une caractéristique purement individuelle, dépendant essentiellement de stratégies ou de compétences innées, elle se construit dans le cadre familial, et de ce fait répond aux logiques présidant au fonctionnement et aux structures de celui-ci. Après avoir présenté le concept de motilité et illustré ses implications pour la vie familiale et ses inscriptions spatiales, nous nous intéresserons à l'effet des structures et des fonctionnements familiaux sur l'acquisition de la motilité et sur le départ du domicile parental, pour terminer par une exploration des liens existant entre la localisation résidentielle et l'acquisition de la motilité et les tensions que ces liens peuvent produire entre le contexte résidentiel et les fonctionnements familiaux. En conclusion, nous reviendrons sur les espaces de la famille à la lumière des recherches.

Ref bibtex | Full text



Welcome, Publications, Research, Links, Conferences,Public interventions,Search this site